Haut

Pas de spam, juste le nec plus ultra du design et de l'univers Flos, c'est juré.

Filtrer par designer
Tous,
Filtrer par gamme
Tous,

Achille & Pier Giacomo Castiglioni

designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-01-800×1038

Achille Castiglioni

Achille Castiglioni est né à Milan en 1918. Dès 1940, il s’attelle à des essais de production industrielle avec ses frères Livio (1911-1979) et Pier Giacomo (1913-1968). Après avoir obtenu un diplôme d’architecture en 1944, il entreprend des recherches sur les formes, les techniques et les nouveaux matériaux dans l’objectif de développer un processus intégral de création.

Il est l’un des fondateurs d’ADI en 1956. En 1969, le Ministère de l’Éducation l’autorise à enseigner le « design artistique pour l’industrie ». Il est professeur à la faculté d’architecture de Turin jusqu’en 1980 puis professeur de « design industriel » à Milan jusqu’en 1993.

À partir de 1950, il travaille dans le secteur de la recherche et de l’expérimentation des agencements d’exposition (Triennale de Milan, Montecatini, Agip et Rai). Le MoMA de New York expose 14 de ses œuvres. D’autres œuvres se trouvent au : Victoria and Albert Museum (Londres), Musée du design de Zurich, Musée national du design de Munich, Musée du Design (Prato), Musée des arts décoratifs (Uneleckoprumyslove Museum) de Prague, Musée d’Israël (Jérusalem), Musée d’art de Denver, Vitra Design Museum (Weil am Rhein) et Musée des arts appliqués d’Hambourg et de Cologne.

Des expositions monographiques lui sont consacrées entre 1984 et 1986 par le Musée des arts appliqués de Vienne puis par l’Académie des Beaux-Arts de Berlin, la Triennale de Milan, le Musée des arts décoratifs de Zurich, le Musée municipal de La Haye, le Circulo de Bellas Artes de Madrid et le Centre Georges Pompidou de Paris. Achille Castiglioni s’est vu décerner 9 prix Compasso d’Oro.

Il meurt en 2002.

 

Pier Giacomo Castiglioni

Pier Giacomo Castiglioni est né à Milan en 1913. En 1937, il fonde avec son frère Livio le cabinet « Architecture, édifices urbains et recherche dans la conception industrielle ». En 1952, Livio quitte le cabinet auquel un autre frère, Achille, s’était joint en 1944. Diplômé de la faculté d’architecture de l’École Polytechnique de Milan en 1937, il co-écrit en 1938 avec l’architecte Carlo Pagani un essai sur le plan d’aménagement de Milan : « Cinquante places importantes du Milan du futur ».

Enseignant et assistant de composition architecturale, il enseigne aussi le dessin et les travaux publics à la faculté d’architecture de Milan. Il est parallèlement membre du conseil d’administration de l’association des architectes et de la commission de la construction de la Municipalité de Milan. Membre du comité exécutif de la 13e Triennale en 1964, Il expose à chaque Triennale de Milan à partir de 1940, remportant de nombreux prix. Pier Giacomo Castiglioni est membre du comité exécutif de la Triennale dont le thème est « Temps libre, temps de vie ».

Il a été membre de nombreux jurys : en 1956, 1957 et 1958 de « La Rinascente Compasso d’Oro », de la Triennale de Milan, du prix Formica-Domus, du prix Abitare-De Padova et du prix International Cantù Furniture.

Il a également été très actif en tant que commissaire d’exposition pour différents établissements nationaux et internationaux ainsi que pour des entreprises leaders participant à des salons en Italie et à l’étranger : Montecatini, RAI, ENI, Triennale de Milan, Mostre Esposizioni Torino, « Italia61 », AGIP. Pier Giacomo Castiglioni a reçu de nombreux prix et distinctions, y compris le Compasso d’Oro en 1955, 1960, 1962, 1964, 1967, 1979. Il meurt en 1968.

Ses œuvres ont été présentées et sont actuellement exposées au Museum of Modern Art de New York (22 œuvres à l’heure actuelle), au Royal Institute of British Architects (Londres), au Musée des Arts Décoratifs (Paris), au Palais du Centenaire (Bruxelles), au Musée d’Art Moderne de Sao Paulo (Brésil) et à la Prima Exposición de Diseño Industrial de Buenos Aires (Argentine).

designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-02-800×839
En haut : Livio, Pier Giacomo et Achille Castiglioni. En bas : A. Castiglioni, photo © Walter Laeubli
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-03-1000×706
Pier Giacomo Castiglioni showing the new cocoon lamps Viscontea and Taraxacum to Marcel Breuer, Milan 1962 - ph. © Franco Cotti
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-04-650×443
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-05-600×772
Achille Castiglioni - ph. © Maria Mulas
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-06-1000×989
ph. © Cesare Colombo
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-07-800×1086
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-08-600×813
Achille Castiglioni avec Sergio Gandini, 1988
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-09-800×1085
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-00-video-poster-1470×804
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-10-600×811
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-11-500×678
Toio, 1962
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-12-800×929
Taccia, 1962
designers-a-and-p-g-castiglioni-flos-13-800×893
Snoopy, 1967